Le président de l'Ordre des médecins d'Occitanie poursuivi pour violences psychologiques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le président de l'Ordre des médecins d'Occitanie poursuivi pour violences psychologiques

Trois salariées ou anciennes salariées de la chambre régionale de l'Ordre des médecins d'Occitanie accusent son président, le Dr Jean Thévenot, de violences psychologiques et de harcèlement moral.

 

L'affaire est révélée par France 3. Le Dr Jean Thévenot, président de l'Ordre des médecins d'Occitanie, fait l'objet de deux plaintes pour violences psychologiques volontaires de la part de deux assistantes, qui le poursuivent au pénal ainsi que devant l'Ordre. Une troisième ex-salariée se serait quant à elle tournée vers les Prud'hommes.

Les deux plaignantes rapportent des faits similaires, à base de "pressions", d'"ordres et de contrordres" voire de demandes illégales. Elles déplorent une mise en concurrence délétère entre salariées et vont jusqu'à parler de "harcèlement". "Je recevais des mails à 1h ou 2h du matin m’accusant de choses que je n’avais pas commises. Il s’est imaginé que j’entretenais des contacts avec l’ancien président. Il a fait fouiller mon ordinateur pour voir s’il était dans mes contacts. Sans succès. Mais l’acharnement a continué", témoigne l'une d'entre elles, licenciée pour faute grave en mai 2020. "Il me mettait la pression en permanence avec des ordres et des contrordres qui me faisaient perdre toute crédibilité par rapport à mes collègues. Il me disait une chose à moi et disait autre chose à des personnes que j’encadrais. Il me harcelait avec des mails, je devais dire heure par heure tout ce que je faisais", relate l'autre salariée, enceinte, qui met ses deux hospitalisations pour menace d'accouchement prématuré sur le compte de ce stress.

"Ce climat délétère et anxiogène a eu incontestablement une conséquence directe et importante sur l’état de santé des deux salariées", sous antidépresseurs et anxiolytiques, dénonce leur avocate, Mr Khadija Aoudia.

Sollicité par France 3, le Dr Thévenot s'est dit "surpris par cette démarche". "J'ai toujours respecté les gens avec qui je travaille. Je n'ai rien à me reprocher."

[avec France3]

17 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…