Les "déserts médicaux" vont plus que doubler à la rentrée | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les "déserts médicaux" vont plus que doubler à la rentrée

Alors que la ministre de la Santé a promis un plan d'action de "grande ampleur" en septembre contre la désertification médicale, la carte des zones sous-denses est en cours de révision. Elle pourrait inclure plus du double de la population actuelle. Actuellement, 5 millions de personnes -soit 8% de la population- vivent dans une zone sous-dense : l'accessibilité potentielle aux généralistes y est inférieure à 2.5 consultations par an et par habitant, à 20 minutes de distance en voiture. Mais avec 327 médecins pour 100 000 habitants en France, la...
13 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…