Le cancer de la prostate, une maladie chronique? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le cancer de la prostate, une maladie chronique?

La mortalité du cancer prostatique s’est largement amléiorée grâce à la précocité du diagnostic et aux progrès thérapeutiques à tous les stades de la maladie.   

Avec plus de 50 000 nouveaux cas par an, "le cancer de la prostate est le premier cancer masculin en incidence et la seconde cause de mortalité par cancer après le cancer du poumon", rappelait le Pr Luc Cormier, chirurgien urologue au CHU Dijon-Bourgogne lors du dernier congrès de l’Association française d’urologie (AFU, novembre 2016). Cependant, ces chiffres élevés doivent être mis en perspectives avec des taux de survie qui s’améliorent. A cela deux grandes raisons principales : la précocité du diagnostic et les progrès thérapeutiques. Ces éléments font que 95 % des hommes diagnostiqués avec un cancer de la prostate auront une espérance de vie supérieure à 15 ans. Et, même en cas de cancer avancé, la survie a largement progressé, atteignant 5 à 6 ans en cas de cancer métastatique. Mieux encore, l'espérance de vie d'un patient atteint d'un cancer métastatique résistant à la castration est passée de moins d'un an à presque 3 ans.

Alors dans ce contexte, peut-on parler de chronicisation du cancer de la prostate ? s’interrogent les urologues de l’AFU. En réalité plusieurs situations se présentent en fonction de la sévérité et de l’évolutivité du cancer. Ainsi, dans le cas de tumeur de petite taille et de faible agressivité, la surveillance active st préconisée. C’est aussi le cas pour des patients âgés dont l’état de santé et l’espérance de vienne justifient pas un traitement lourd. Les données concernant cette stratégie, telles que sont rassurantes et concluent que la surveillance active n'entraîne pas...

Sources : 

Asociation française d‘urologie

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…