Une dysfonction érectile entre 40 et 60 ans devrait faire systématiquement rechercher un diabète | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Une dysfonction érectile entre 40 et 60 ans devrait faire systématiquement rechercher un diabète

La dysfonction érectile (DE) chez un homme de 40 à 60 ans, doit être, jusqu’à preuve du contraire, considérée comme un marqueur du risque de maladie cardiovasculaire. Parmi les facteurs de risque de maladie cardiovasculaire, outre le tabagisme, on retient notamment l’hypertension artérielle, les désordres du métabolisme lipidique et le diabète. Ces facteurs de risque sont-ils pour autant recherchés de manière systématique en cas de DE chez un homme de 40 à 60 ans ? La réponse est négative puisque les résultats d’une étude publiée dans les Annals of Family...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…