Dysfonction érectile : un traitement topique remboursé dans certaines indications | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Dysfonction érectile : un traitement topique remboursé dans certaines indications

Lancé le 1er juin 2015, Vitaros, le premier traitement topique contre les troubles de l’érection, est désormais remboursé dans certaines indications. Premier traitement topique contre les troubles de l’érection, Vitaros (alprostadil, 300mcg) des laboratoires Majorelle se présente sous forme de crème. Une goutte déposée à l’extrémité du pénis (méat) au moyen d’un dispositif unidose, permet au produit de se diffuser rapidement grâce à un accélérateur de diffusion transdermique (NexAct - DDAIP). Ce traitement local n’a pas d’interactions aujourd’hui connues avec la prise de nourriture, d’alcool ou d’autres médicaments. Mis sur...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…