Covid-19 et maladies rhumatologiques : une aggravation sous rituximab et inhibiteurs de JAK | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid-19 et maladies rhumatologiques : une aggravation sous rituximab et inhibiteurs de JAK

Les rhumatologues ont largement évoqué les problèmes liés à l'épidémie de Covid-19, effets des traitements rhumatologiques, associations avec des affections comme la maladie de Horton lors de la version digitale du congrès de l'Alliance européenne des associations pour la rhumatologie (Eular), qui a eu lieu du 2 au 5 juin 2021. Ainsi, deux études de registre internationale et française rapportent un pronostic aggravé de l’infection Covid-19 chez les patients avec une polyarthrite rhumatoïde (PR) traités par le rituximab. Dans l'un de ces registres, le nombre de décès était aussi doublé...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…