Décès du Dr Yves Cotrel, qui a révolutionné la chirurgie de la scoliose | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Décès du Dr Yves Cotrel, qui a révolutionné la chirurgie de la scoliose

Le Dr Yves Cotrel est décédé le 29 janvier 2019, à 9h15, à l’âge de 93 ans. Il est connu pour avoir mis au point, avec le Pr Jean Dubousset un dispositif implantable novateur qui, en 1983, a modifié la prise en charge chirurgicale de la scoliose.

Cette instrumentation (dénommée instrumentation CD pour Cotrel-Dubousset) permet, en effet, de corriger la déviation de la colonne vertébrale et de consolider le segment redressé avec une grande stabilité. Cela évite au patient le port de plâtre et de corset qui était jusqu’à présent nécessaire pendant de près d’un an après l’intervention. Plus de deux millions de patients dans le monde ont déjà bénéficié de cette méthode. "L’histoire de ma vie professionnelle a été jalonnée d’événements imprévus et parfois traumatisants…. Alors que je me destinais à la carrière d’obstétricien et prévoyais de m’installer en Bretagne, je fus subitement envoyé à Berck, dans le Nord de la France, pour y devenir chirurgien orthopédiste. Je devais y rester trente ans", affirmait ainsi le Dr Cotrel.

Né le 27 avril 1925 à Dinan, Yves Cotrel va consacrer sa vie à la scoliose, en tant que clinicien (à l’Institut Calot de Berck), puis en tant que chercheur, suite à un triple arrêt cardiaque qui, en 1975, l’oblige à cesser toute activité professionnelle. C’est à partir de ce moment-là, et grâce au techniques américaines avec lesquelles il s’est familiarisé, qu’il invente une toute nouvelle instrumentation métallique implantable. Fin 1982, il sollicite Jean Dubousset, qui exerce à l'hôpital Saint-Vincent de Paul à Paris, afin d'essayer d'opérer un malade avec le nouveau dispositif. La première opération a lieu le 21 janvier 1983, sur un adolescent. "Yves Cotrel, qui était présent dans la salle d'opération mais ne pouvait être trop près de l'opérateur à cause du pacemaker qu'il portait, notait tout, comme il l'a fait au cours des interventions suivantes", racontait Jean Dubousset en 2015 dans un mémoire réalisé pour l'Académie de chirurgie. "Le malade fut levé au troisième jour sans plâtre ni corset", s'était-il souvenu.

D'abord testée sur des enfants et des adolescents, la technique a ensuite été étendue à l'adulte. Par la suite, le Dr Cotrel parcourt le monde afin de former les chirurgiens à cette nouvelle technique.

En 1999, avec l'accord de son épouse Marie-Lou et de leurs huit enfants, il crée, sous l'égide de l'Institut de France, une fondation de recherche sur les pathologies de la colonne vertébrale, qui porte son nom. "Je désire que les moyens, dont je puis disposer aujourd’hui, servent à poursuivre la recherche au bénéfice d’une pathologie à laquelle j’ai reçu la mission de travailler... ". La fondation Cotrel soutient aujourd'hui plus de 60 équipes de chercheurs dans le monde pour relever le défi lancé par le Dr Yves Cotrel à la scoliose "idiopathique" afin qu’elle livre enfin le secret de ses causes et de ses mécanismes d'évolution.

Sources : 

Fondation Yves Cotrel. Avec AFP

www.fondationcotrel.org

3 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…