PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le vin rouge, nouvel allié de la santé bucco-dentaire

Le Salon de l’Agriculture aura été l’illustration des difficultés à parler du vin sans s’attirer les foudres soit des défenseurs de la culture vinicole française, soit des défenseurs de la santé publique, deux causes défendues tour à tour par le Président Macron ("Je bois un peu de vin midi et soir") en réponse à la Ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn ("Le vin est un alcool comme les autres").

Il existe pourtant une position médiane où la culture vinicole n’est sans doute pas l’ennemie de la santé publique dès lors que la modération tempère la consommation des uns comme la tolérance des autres. Le régime méditerrannéen dont on reconnaît les bénéfices pour la santé cardiovasculaire et qui autorise un verre de vin par repas pourrait-il rassembler les uns et les autres ? Toujours est-il qu’un argument supplémentaire vient au secours des adeptes d’une consommation modérée telle qu’incluse dans le régime méditerranéen : le vin rouge aurait des vertus pour la santé bucco-dentaire.

Des auteurs espagnols montrent en effet que deux polyphénols présents en grandes quantités dans le vin rouge, l’acide caféique et l’acide p-coumarique, permettent de lutter efficacement contre 3 bactéries délétères pour la santé bucco-dentaire : Fusobacterium nucleatum, Streptococcus mutans et Porphyromonas gingivalis. Au cours de leurs travaux dont les résultats viennent d’être publiés dans le Journal of Agricultural and Food Chemistry, les auteurs ont pu montrer que les deux polyphénols précités agissaient comme un biofilm empêchant ces bactéries de se fixer au tissu sain, luttant ainsi efficacement aussi bien contre les caries que cont les parodontopathies. Cet effet protecteur se trouve même renforcé par l’adjonction d’un probiotique oral, Steptococcus dentisani.

Il reste maintenant à savoir si ce travail sera un argument de plus pour promouvoir une consommation très modérée de vin rouge ou s’il faudra aller chercher ces polyphénols dans un nouveau dentifrice ou un bain de bouche, évidemment sans alcool !

 

Sources : 

Adelaida Esteban-Fernández et coll. Inhibition of Oral Pathogens Adhesion to Human Gingival Fibroblasts by Wine Polyphenols Alone and in Combination with an Oral Probiotic. J. Agric. Food Chem. Article publié le 21 février 2018.

https://pubs.acs.org/doi/full/10.1021/acs.jafc.7b05466

3 commentaires

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…