Les étudiants en médecine de moins en moins empathiques ? | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Les étudiants en médecine de moins en moins empathiques ?

leur parcours de formation. Les enseignants belges envisagent d’évaluer les effets des moyens pédagogiques (jeux de rôle, cas de patients vidéo-filmés) sur ce plan. A noter que les filles étaient constamment plus empathiques que les garçons en études de médecine comme de commerce, ce qui est classiquement observé dans les études sur l’empathie, et qui est couramment expliqué par les liens particuliers que les femmes (et plus généralement les femelles de mammifères) tissent avec leur descendance.

 

Sources : 

D’après la communication et un entretien avec J.-M. Triffaux (Liège, Blegique) dans le cadre du 17ème congrès de l’Encéphale (Paris, 23-25 janvier 2019).

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/29960682

21 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…