Syndrome du bébé secoué : la HAS défend ses recommandations face aux polémiques | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Syndrome du bébé secoué : la HAS défend ses recommandations face aux polémiques

La HAS persiste et signe concernant ses recos pour le syndrome du bébé secoué
C’est la semaine des mises au point pour la Haute Autorité de Santé ! Après une explication sur la non mise à disposition des gliflozines pour les patients diabétiques de type 2, l’agence sanitaire vient en effet de se fendre d’un nouveau communiqué visant à soutenir ses recommandations sur le syndrome du bébé secoué (SBS), datant du 2011 et réactualisées en 2017. Avec les organisations professionnelles et associations de patients qui ont été mobilisées pour les élaborer, l’agence sanitaire refuse ainsi « de laisser sans réaction la mise en cause...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…