Épilepsies focales pharmacorésistantes : chirurgie et stimulation confirment leur intérêt | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Épilepsies focales pharmacorésistantes : chirurgie et stimulation confirment leur intérêt

Associée aux médicaments, la chirurgie permet de supprimer les crises chez plus de 7 patients épileptiques sur 10 avec des lésions temporales identifiées. Les techniques de stimulation représentent une approche alternative efficace chez les patients non opérables. « Chez l’adulte, environ 60 % des épilepsies sont focales et 30 à 40 % d’entre elles sont pharmacorésistantes », indique le Pr Sylvain Rheims qui dirige le service de neurologie fonctionnelle et d’épileptologie au CHU de Lyon. « Ceci définit des épilepsies pour lesquelles persistent des crises après prise d’au moins deux...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…