Antidépresseurs : un surcroît de risque d’AVC hémorragique sous IRSS | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Antidépresseurs : un surcroît de risque d’AVC hémorragique sous IRSS

Selon les deux auteurs du Stroke Prevention and Atherosclerosis Research Centre (Robarts Research Institute, Western University, London, Canada), les patients sous traitement antidépresseur par un médicament inhibiteur de la recapture sélectif de la sérotonine (IRSS) auraient un risque accru de 40 à 50% de faire un accident vasculaire cérébral hémorragique . A l’échelle individuelle, ce sur-risque peut rester acceptable car le risque absolu reste très faible (1/10.000) mais compte tenu de l’importance de ces médicaments, les plus prescrits en médecine ambulatoire pour traiter les patients déprimés, le nombre d’AVC ainsi...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…