Covid sévère : des données positives avec une biothérapie | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Covid sévère : des données positives avec une biothérapie

Une étude française montre des résultats positifs avec l’utilisation d’une biothérapie, l’anakinra, dans la prise en charge des formes sévères de Covid-19. Ce traitement, qui cible l’interleukine-1, possède en effet un mécanisme d’action qui semble répondre à la physiopathologie de l’orage cytokinique, et il a une cinétique d’action rapide, adaptée aux formes cliniques d’évolution ultra-rapide de la maladie. Réalisée par le groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, cette étude a comparé l’administration d’anakinra pendant 10 jours chez 52 patients atteints d’une forme grave de Covid-19, à un groupe contrôle composé de 44...
8 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…