Le "foie gras" maternel, facteur de risques pour la mère et l’enfant | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Le "foie gras" maternel, facteur de risques pour la mère et l’enfant

La stéatose hépatique non alcoolique chez la femme enceinte augmenterait significativement le risque de complications graves liées à la grossesse et lors de l’accouchement, pour la mère et l’enfant. En outre, l’apparition de cette maladie pourrait être liée à un excès de poids chez la mère, avant même la conception ! Alors que la prévalence de la stéatose métabolique augmente de façon alarmante, les hépatologues – via l’Association Française des Hépatologues - et les diabétologues – via la Société Francophone du Diabète – ont plaidé pour une surveillance rapprochée de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…