L'obésité accélère la perte des cheveux par des mécanismes centrés sur les cellules souches | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'obésité accélère la perte des cheveux par des mécanismes centrés sur les cellules souches

L'obésité, dont le développement mondial est épidémique, prédispose les individus à de nombreuses maladies liées à l'âge mais ses effets exacts sur le dysfonctionnement des organes sont en grande partie mal connus. Les follicules pileux, des organes mini-épithéliaux responsables de la pousse des cheveux, réduisent de taille au cours du vieillissement, conduisant à une chute des cheveux par épuisement des cellules souches du follicule pileux (CSFP). Une équipe japonaise rapporte dans le numéro de Nature du 8 Juillet 2021 que le stress induit par l'obésité, tel que celui induit par...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…