DT2 : la place des gliflozines évolue | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

DT2 : la place des gliflozines évolue

Suite aux nouvelles données d’efficacité sur le risque cardiovasculaire concernant les 3 inhibiteurs du co-transporteur sodium glucose de type 2 (SGLT2) ou gliflozines (dapagliflozine, canagliflozine et empagliflozine), la Haute Autorité de Santé (HAS) reconnait le progrès thérapeutique que ces nouvelles molécules apportent pour la prise en charge du diabète de type 2 (DT2) à un stade avancé en leur octroyant un SMR important. Elle souligne l’intérêt de la canagliflozine chez les patients ayant une maladie rénale chronique. Les nouveaux résultats d’études avec ces molécules ont en effet démontré un bénéfice...
6 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…