Photodermatoses : vigilance en particulier chez l’enfant | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Photodermatoses : vigilance en particulier chez l’enfant

La plupart des photodermatoses sont bénignes, ont rappelé les dermatologues réunis lors des Journées dermatologiques de Paris, qui se sont déroulées en virtuel du 1er au 5 décembre 2020. Cependant certaines peuvent révéler une maladie systémique ou génétique. Il faut alors savoir orienter, pour un avis spécialisé. Les photodermatoses témoignent d’une sensibilité exagérée de la peau à une exposition solaire considérée comme normale… Et les enfants, qui doivent être exposés de façon mesurée, encadrée, ne font bien sûr pas exception. La lucite estivale bénigne (LEB), qui survient sur phototype clair...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…