Hypercholestérolémies : Les nouvelles recos après 12 ans d'attente | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Hypercholestérolémies : Les nouvelles recos après 12 ans d'attente

Priorité donnée à l’évaluation du risque cardiovasculaire. Les statines ne doivent être prescrites en première intention qu’en cas de risque cardiovasculaire élevé ou très élevé.

Les recommandations nationales concernant la prise en charge de des dyslipidémies dataient de 2005. Et sur le plan international, les guidelines divergeaient, en particulier sur la place des statines en prévention primaire. C’est dire si l’actualisation des recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) était attendue. C’est enfin chose faite. L’agence vient, en effet, de publier 3 fiches mémos destinées à "guider les professionnels de santé sur la manière d’appréhender le risque cardiovasculaire, sur la stratégie de prise en charge des principales dyslipidémies adaptée en fonction du risque global et sur la mise en place de modifications du mode de vie". Elles ont été réalisées à partir d’un rapport d’élaboration (160 pages).

La HAS recommande tout d’abord de fonder la prise en charge sur l’évaluation du risque cardiovasculaire, grâce à l’outil Score. Sur la base de ce score et des facteurs de risque, la HAS propose ensuite un tableau synthétique qui distingue 4 niveaux de risque (de faible à très élevé) auxquels sont associés des taux cible de cholestérol à ne pas dépasser et un type de prise en charge adaptée à déclencher. 

Concernant le traitement, la HAS souligne qu’elle doit "systématiquement commencer par des modifications de mode de vie » (alimentation, tabac, activité physique). Une fiche mémo est d’ailleurs dédiée à cette thématique. La HAS considère que « tant que le professionnel de santé ne peut s’assurer de la bonne observance de ces règles durant...

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…