Moins de complications cardiovasculaires sous empagliflozine en cas d’insuffisance cardiaque | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Moins de complications cardiovasculaires sous empagliflozine en cas d’insuffisance cardiaque

Les inhibiteurs de SGLT2 réduisent le risque d’hospitalisation pour insuffisance cardiaque, qu’il y ait ou non un diabète. Quel est l’effet de ces doses sur les différents stades d’insuffisance cardiaque, en particulier chez les patients ayant une réduction sévère de la fraction d’éjection ? Pour répondre à cette question, une étude multicentrique en double insu a été menée permettant de randomiser 3730 patients ayant une insuffisance cardiaque de classe II, III ou IV et une fraction d’éjection ≤ 40 % et qui ont reçu de l’empagliflozine à la dose de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…