L’activité physique réduit le risque d’au moins 13 cancers | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L’activité physique réduit le risque d’au moins 13 cancers

Remettre les personnes sédentaires à l’activité physique est à la mode, à juste titre, notamment pour combattre les maladies cardiométaboliques qui déferlent sur le monde développé, sans épargner les pays émergents au fur et à mesure que leurs ressortissants adoptent le style de vie "à l’américaine". Mais se livrer à un minimum d’activité physique, soit au moins 150 minutes hebdomadaires d’activité modérée ou 75 minutes d’activité intensive, permet aussi de réduire son risque de cancer. D’après une étude dont les résultats sont publiés dans le JAMA Internal Medicine, le risque...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…