Dialyse : une charte pour optimiser la prise en charge des patients

01/04/2017 Par Marielle Ammouche
Néphrologie

Les établissements de dialyse sont invités à signer une charte comprenant 15 engagements, pour améliorer de la qualité des soins et accompagner les personnes dialysées.

Aujourd’hui, moins de 8 % des patients réalisent eux-mêmes leur dialyse à domicile. Pour les 92% restant, elle est réalisée dans une unité de dialyse. Or, les Etats généraux du rein qui se sont déroulés de 2012 à 2013 ont montré que les patients dialysés doivent faire face à de nombreuses difficultés, que ce soit vis-à-vis de leur traitement, mais aussi dans toutes les dimensions de la vie quotidienne. Plusieurs facteurs interviennent : la qualité des soins, l’optimisation du parcours médical, incluant information, participation à la décision médicale et accompagnement ; l’accès à des soins de support (soutien psychologique, social, diététique) ; la possibilité d’intégrer le mieux possible ce traitement lourd dans son existence ; un environnement adapté et accueillant ; l’encouragement à la plus grande autonomie ... Pour améliorer cette prise en charge, l’ensemble des partenaires impliqués dans la dialyse ont donc décidé de mettre en place la première Charte de la dialyse. Issue de deux années de travail, cette charte a pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs autour de l’amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement des personnes dialysées. Elle comprend 15 engagements destinés aux unités de dialyse et aux professionnels de santé, qui s’articulent autour de 3 axes majeurs : - Annonce information – orientation – priorité à la greffe – autonomie - parcours - Qualité des soins – transparence - Accompagnement - bientraitance - environnement de la dialyse L’adhésion à la Charte est une démarche volontaire et facultative. Les établissements de dialyse peuvent adhérer à la Charte dès lors qu’ils s’engagent à respecter au moins 11 objectifs sur 15, avec une volonté affichée de tendre vers 15 objectifs sur 15. Elle sera régulièrement remise à jour et son contenu pourra évoluer.

 
Vignette
Vignette

G à 30 euros : médecins, allez-vous anticiper l'augmentation tarifaire ?

Thomas Grenier

Thomas Grenier

Oui

25 euros de 2017 = 30 euros en 2024. Juste un rattrapage de l’inflation après des années de paupérisation. Rien de prévu pour les ... Lire plus

0 commentaire
5 débatteurs en ligne5 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17