Diabète de type 1 ou 2 démarré dans l’enfance : quel impact sur les fonctions cognitives ?

05/07/2021 Par Pr Philippe Chanson
Diabétologie

Des troubles cognitifs ont été observés chez les enfants et les adolescents dont le diabète a démarré dans l’enfance, qu’il s’agisse d’un diabète de type 1 ou d’un diabète de type 2, en comparaison de sujets témoins, non diabétiques.   Existe-t-il une différence en termes d’impact sur les fonctions cognitives entre les deux types de diabète ayant démarré dans l’enfance ? L’étude SEARCH for Diabetes in Youth tente de répondre à cette question. Il s’agit d’une étude de cohorte multicentrique d’observation où l’association entre le type de diabète et la fonction cognitive chez des adolescents et de jeunes adultes ayant un diabète de type 1 (n = 1095) ou des diabétiques de type 2 (n = 285) ont été comparés. La cognition a été évaluée par différents outils d’évaluation cognitive du NIH et des scores. Le fait d’avoir un diabète de type 2 est associé de manière significative à une diminution des scores cognitifs fluides avant ajustement pour les facteurs confondants. Cette association est atténuée et devient non significative quand sont pris en compte certains facteurs confondants a priori ou lorsque les scores particuliers comme le score vocabulaire d’images sont retenus. Le langage réceptif, le rapport périmètre abdominal sur taille et les syndromes dépressifs restent significativement différents dans le modèle final. Ces données suggèrent donc, alors que les jeunes sujets diabétiques de type 2 ont des scores cognitifs fluides moins bons que les jeunes diabétiques de type 1, que ces différences sont liées à des différences de la cognition cristallisée (langage réceptif), à l’adiposité centrale et à la santé mentale. Ces facteurs, potentiellement modifiables, sont aussi associés de manière indépendante à la santé cognitive fluide, quel que soit le type de diabète. Des études complémentaires, chez les jeunes diabétiques, devront analyser ces facteurs plus spécifiquement.

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
2
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17