Elle fait un AVC, le médecin lui assure que "ça ira mieux demain" : le Samu condamné | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Elle fait un AVC, le médecin lui assure que "ça ira mieux demain" : le Samu condamné

Le Samu de Loire-Atlantique a été condamné à verser 350 000 euros à une femme lourdement handicapée depuis son AVC, en octobre 2010. Ce soir-là, le médecin régulateur n'avait pas saisi la gravité de la situation. Difficultés d'élocution, fourmillements… Ce soir d'octobre 2010, Valérie Roux, infirmière depuis vingt ans dans un centre de rééducation et de réadaptation fonctionnelles de Saint-Nazaire, reconnaît les signaux d'alerte d'un AVC et appelle le Samu sans délais. Mais le médecin régulateur lui, attribue ces symptômes à un état d'ivresse et/ou à une dépression. Le praticien...
12 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…