Les homéopathes veulent être des spécialistes en MG | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les homéopathes veulent être des spécialistes en MG

Les critères exigés pour la qualification de spécialiste en médecine générale mettent en difficulté nombre de médecins à exercice particulier, à commencer par les homéopathes. Un syndicat riposte. Pour le Syndicat national des médecins homéopathes français(SNMHF), un risque majeur d’inégalité entre médecine existe dans notre pays. Aujourd’hui, un médecin généraliste, diplômé avant 2007 et ayant intégré l’homéopathie ou tout autre expertise particulière à sa pratique peut ne pas être qualifié spécialiste en médecine générale, alors qu’un médecin ayant terminé son cursus après 2007, année de la mise en place de...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…