Accès au secteur 2 : l’année de Docteur Junior est bien comptabilisée, confirme l’Assurance maladie

06/05/2022 Par Louise Claereboudt
Spécialistes
Interpellé par Jeunes Médecins, le directeur général de la Caisse nationale d’Assurance maladie a confirmé que l’année de Docteur Junior était bien comptabilisée pour acquérir le titre d’ancien assistant spécialiste des hôpitaux et, ainsi, accéder au secteur 2, se réjouit le syndicat.

  A quelques mois de l’installation de la première promotion des Docteurs Juniors, certains ont déjà fait remonter des difficultés pour s’enregistrer auprès des Caisses primaires d’Assurance maladie (CPAM). L’accès au secteur 2 leur est pour certains, refusé. Pourtant, la réforme du troisième cycle des études de médecine stipule que les jeunes médecins qui ont validé la phase 3, de consolidation, exercé une année comme Docteur Junior et effectué une année supplémentaire en tant qu’assistant des hôpitaux peuvent y accéder de droit. Alerté au sujet de ces blocages, le syndicat Jeunes Médecins a décidé de saisir le directeur général de la Caisse nationale d’Assurance maladie afin de clarifier la situation. Nombre de CPAM avaient en effet laissé entendre qu’elles attendaient une position officielle de la Cnam pour répondre aux jeunes concernés. Dans un communiqué diffusé ce vendredi 6 mai, le syndicat se réjouit que Thomas Fatôme ait "rapidement confirmé qu’en application de la réforme, une année sous le statut de Docteur junior est comptabilisée à raison d’une année (sur les deux requises) pour acquérir le titre d’ancien assistant spécialiste des hôpitaux".

"Compte tenu de cette clarification, les jeunes médecins concernés devraient normalement voir leurs démarches d’inscription en secteur à honoraires libres aboutir auprès des CPAM de leur territoire", a indiqué le syndicat, qui assure rester attentif "aux difficultés qui pourraient persister".

 
Vignette
Vignette

SAS : accepterez-vous de partager votre agenda ?

Pierre Nevians

Pierre Nevians

Non

A tout problème complexe, il y a une solution simple .... et fausse. Il faut cesser de voir la médecine libérale comme une rustin... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17