L'urgence climatique ne peut pas attendre la fin de la pandémie : 220 revues médicales du monde entier publient un texte coup de poing | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

L'urgence climatique ne peut pas attendre la fin de la pandémie : 220 revues médicales du monde entier publient un texte coup de poing

"Reflétant la gravité du moment", 220 revues médicales du monde entier, parmi lesquelles le Lancet, le BMJ et le New England Journal of medicine, ont publié le 4 septembre un appel à une "action urgente" pour limiter l'augmentation de la température, restaurer la biodiversité et protéger la santé.

 

"De nombreux gouvernements ont fait face à la menace de la pandémie de Covid-19 avec un financement sans précédent. La crise environnementale exige une réponse d'urgence similaire", écrivent les auteurs de ce "commentaire", publié de façon conjointe par 220 revues médicales du monde entier (la liste ici). Pour ces rédacteurs en chef de revues prestigieuses, parmi lesquelles The Lancet, The British Medical Journal et The New England Journal of Medicine, le climat ne peut attendre la fin de la fin de la crise sanitaire.

Car les conséquences sur la santé d'une élévation de 1.1 degré de la température globale depuis l'ère pré-industrielle sont déjà là : "Les températures plus élevées ont entraîné une augmentation des cas de déshydratation et de problèmes rénaux, de tumeurs dermatologiques malignes, d'infections tropicales, de problèmes mentaux, de complications de grossesses, d'allergies, de morbidité et de mortalité cardiovasculaire et pulmonaire", souligne cet éditorial. Des conséquences qui touchent tout particulièrement les populations les plus vulnérables et pourraient devenir "irréversibles" si l'élévation de la température atteint les 1.5 degré en 2030, comme le prédit un rapport du Giec publié en août. Or, les actions en faveur du climat sont jugées bien "insuffisantes".

En matière d'environnement, les professionnels de santé doivent jouer un rôle, insistent les auteurs. Non seulement pour limiter les conséquences sanitaires de cette crise climatique, mais aussi pour " demander des comptes aux dirigeants mondiaux et continuer à éduquer les autres sur les risques sanitaires de la crise". "Nous devons nous joindre aux travaux visant à mettre en place des systèmes de santé respectueux de l'environnement avant 2040, en reconnaissant que cela impliquera de changer la pratique clinique."

[avec TheLancet.com]

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…