Suicides chez les agriculteurs : le tabou qui persiste | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Suicides chez les agriculteurs : le tabou qui persiste

Chaque trois jours, un agriculteur se suicide. C'est 20% de plus que dans la population générale, et ce chiffre est probablement sous-évalué. Car dans la profession, le sujet reste un tabou. Pourtant des évolutions sont possible, à commencer par des actions de prévention. Marie s'en veut encore. Le jour où elle a reçu un texto l'avertissant que sa fille de 25 ans, éleveuse de moutons, avait tenté de se suicider, elle est tombée des nues: "Je n'avais rien vu venir". Rencontrée au Sommet de l'élevage dans le Puy-de-Dôme, lors d'une...
5 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…