3ème plan autisme : des lacunes importantes sur la prise en charge des adultes

08/05/2017 Par Fanny Napolier
Système de santé

Quelques avancées, mais de nombreuses lacunes. C'est le bilan que fait, ce vendredi, un rapport sur le 3ème plan autisme.

Le 3e plan autisme (2013-2017) s'est traduit par "une priorité donnée au diagnostic des enfants et l'adaptation des interventions menées à leur égard", et "les projets de repérage et diagnostic des adultes ont ainsi mis du temps à être déployés", soulignent les auteurs d'un rapport d'évaluation remis jeudi à Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat chargée du Handicap. Mais ce plan "n'a pas établi un cadre solide d'action concernant les adultes et les familles", indique le document. Alors que la création de 1 500 places pour adultes était prévue en maisons d'accueil et foyers spécialisés, seules 267 places avaient été installées à fin février 2017. De nombreux adultes sont encore dans des établissements destinés aux enfants et adolescents, dans l'attente d'une solution adaptée. Pour les enfants et adolescents, les délais "demeurent parfois considérables" pour obtenir un diagnostic, et les recommandations de bonnes pratiques de prise en charge, publiées en 2012 par la Haute autorité de santé (HAS), demeurent "contestées dans certains établissements sanitaires et médico-sociaux, et parfois mal appliquées". Enfin, le rapport note que la formation des aidants familiaux a connu "un développement conséquent", mais des mesures d'accompagnement "plus importantes" sont nécessaires, par exemple de la guidance parentale dès la suspicion ou l'annonce du diagnostic. Le 3e plan autisme était doté de 205 millions d'euros et prévoyait la création de 3 400 places pour adultes et enfants. Seulement 1 725 places avaient été installées à fin février 2017. [Avec AFP]

Approuvez-vous la proposition de l'Assurance maladie de dérembourser les prescriptions des médecins déconventionnés ?

Michel Rivoal

Michel Rivoal

Non

Encore faudrait il que le patient ait le choix. Le déconventionnement peut être vécu par le médecin comme un affranchissement de... Lire plus

0 commentaire
3 débatteurs en ligne3 en ligne





 
Vignette
Vignette

La sélection de la rédaction

La Revue du Praticien
Addictologie
Effets de l’alcool sur la santé : le vrai du faux !
20/06/2024
0
Podcast Vie de famille
Le "pas de côté" d'un éminent cardiologue pour comprendre le cheminement de son fils apprenti chamane
17/05/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
3
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
3
La Revue du Praticien
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17