Comment le gouvernement veut contrer les déserts médicaux | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Comment le gouvernement veut contrer les déserts médicaux

 

Enfin la quatrième priorité sera un changement de méthode en faisant confiance aux acteurs des territoires pour construire des projets et innover

 

  • Co-construire un projet d’animation et d’aménagement du territoire par les professionnels de santé, les usagers, les institutions et les élus des territoires.

Développer les projets adaptés aux caractéristiques des territoires est une clé du succès.

  • Mettre en place un cadre commun permettant aux professionnels de santé d’expérimenter et d’évaluer de nouvelles expérimentations.

Ce cadre bénéficiera d’un Fonds national pour l’innovation organisationnelle financé sur l’ONDAM (objectif national de dépenses d’Assurance maladie).

  • Evaluer régulièrement la mise en place des différentes actions territoriales

Un comité d’évaluation sera mise en place dans le cadre du plan. Il permettra de suivre chaque action territoriale et aura pour objectif la mise en place des remontées et leur coordination.

  • Appuyer les agences régionales de santé dans l’accompagnement des projets de territoire

Augmenter les crédits FIR pour une politique intégrée de soutien à l’exercice coordonné et aux projets de territoire : 10 millions d’euros de crédits supplémentaires sont prévus dès 2018.

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…