Les trois-quarts des étudiants en pharmacie veulent maintenir l'homéopathie à la fac | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les trois-quarts des étudiants en pharmacie veulent maintenir l'homéopathie à la fac

Le syndicat des étudiants en pharmacie vient de publier les résultats d'un sondage national : il montre que près des trois-quarts (73 %) d'entre eux jugent que l'homéopathie a toujours sa place à l'Université. La caractère obligatoire ou non des cours d'homéopathie est en revanche bien plus débattu. L'Association nationale des étudiants en pharmacie de France (Anepf) vient de réaliser un sondage auprès des étudiants de pharmacie sur tout le territoire.* Avec 3361 réponses (soit 1 étudiant français sur 10), il permet d'avoir un panorama des opinions estudiantines sur l'utilité...
35 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…