Maladies rares : une association soutient les parents accusés à tort de maltraitance | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Maladies rares : une association soutient les parents accusés à tort de maltraitance

Plusieurs parents accusés à tort d'avoir maltraité leurs bébés atteints de maladies rares causant fractures ou hématomes inexpliquée, ont créé l'association Adikia, pour s'entraider et informer le public de ces erreurs médico-judiciaires. L’association Adikia regroupe de nombreux parents de bébés dont les pathologies provoquent des fractures ou des hématomes inexpliqués. Lorsque des médecins effectuent un signalement pour maltraitance en vertu de la protection de l’enfance, les bébés sont alors séparés de leurs familles et placés pendant des mois. Leurs parents sont poursuivis pénalement tant il leur est difficile de faire...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…