Bilans visuels, dépistage des enfants… Les compétences des orthoptistes étendues | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Bilans visuels, dépistage des enfants… Les compétences des orthoptistes étendues

Un décret daté du 26 avril 2022 étend les attributions des orthoptistes. Ces derniers pourront réaliser plus d'actes sans prescription médicale.

 

Le bilan visuel et la prescription peuvent être réalisés par l'orthoptiste pour les patients âgés de 16 ans à 42 ans et ne présentant pas contre-indications si le dernier bilan visuel réalisé par le médecin ophtalmologiste date de moins de cinq ans, indique ce décret. "Pour les patients déjà porteurs de lentilles de contact oculaire souples, le bilan visuel et la prescription ne peuvent être réalisés par l'orthoptiste que si le dernier bilan visuel réalisé par le médecin ophtalmologiste date de moins de trois ans", précise le texte.

Après un interrogatoire visant à établir l'absence de contre-indications, l'orthoptiste pourra prendre la mesure de l'acuité visuelle et de la réfraction subjective et objective. Il est également habilité à réaliser un examen simple de la motricité oculaire. 

Dans le cadre d'un bilan visuel préalable à la prescription de lentilles de contact oculaire souples, l'orthoptiste est autorisé à mesurer la courbure de la cornée et à examiner la surface oculaire.

 

Réorientation vers un médecin

Le patient sera orienté vers un médecin ophtalmologiste si l'orthoptiste constate l'existence d'une des contre-indications ou de toute autre situation ou pathologie nécessitant une consultation médicale. Un médecin devra également être consulté en cas de baisse de l'acuité visuelle profonde et brutale ou si le besoin d'une correction optique est supérieure ou égale à trois dioptries pour la myopie et l'hypermétropie, et à une dioptrie pour l'astigmatisme.

Pour un renouvellement d'équipement, l'orthoptiste peut adapter une prescription orthoptique de verres correcteurs ou de lentilles de contact oculaire souples datant de moins de deux ans. Il reporte sur l'ordonnance l'adaptation de correction qu'il réalise, indique lisiblement ses nom, prénom, qualité, identifiant d'enregistrement réalisé, date et signe cette modification. Il en informe le prescripteur par tout moyen garantissant la confidentialité des informations transmises.

En cas de prescription, l'orthoptiste est tenu de préciser sur l'ordonnance que cette prescription revêt un caractère non médical.

 

Dépistage de l'amblyopie

L'orthoptiste est désormais également habilité à réaliser le dépistage de l'amblyopie mentionné pour les enfants âgés de 9 à 15 mois et le dépistage des troubles de la réfraction pour les enfants âgés de 30 mois à 5 ans. "En cas de signe évocateur hors des limites de la normale, l'orthoptiste oriente l'enfant vers un médecin ophtalmologiste", stipule le texte.

"C’est avec grande satisfaction que le Syndicat national autonome des orthoptistes (SNAO), seul syndicat représentatif de la profession, salue la publication du décret", a indiqué le SNAO dans un communiqué. Le syndicat "se félicite d’avoir été entendu dans ses revendications et de voir appliquer, dès demain, sur l’ensemble du territoire et dans tous les cabinets, ces deux nouvelles mesures qui vont considérablement améliorer l’accès aux soins visuels pour les Français".

Cet accès direct aux orthoptistes, prévu par la loi de financement de la Sécurité sociale 2022, avait suscité la colère des ophtalmologistes, qui s'était mobilisé contre cette mesure, en vain.

2 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…