Trod angine par les pharmaciens : l’autorisation repoussée de quelques mois | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Trod angine par les pharmaciens : l’autorisation repoussée de quelques mois

l'autorisation des Trod angines a été repoussée au printemps
Alors que l’autorisation des Trod angines par les pharmaciens devait entrer en vigueur le 1er janvier 2020, elle a été repoussée au printemps car les décrets d’applications ne sont pas encore prêts.  

Les décrets d'application n'étant pas prêts, les pharmaciens ne pourront finalement pas pratiquer dès le 1er janvier les Trod angines comme il était prévu initialement. L’autorisation a été repoussée au printemps.  

Les pharmaciens d'officine ont conclu en septembre une convention avec l'Assurance maladie pour être rémunérés à hauteur de six euros pour la pratique de ce test à la place du médecin mais l'Assurance maladie "nous a informés en décembre que les textes réglementaires ne seraient pas prêts à temps, et que ça se ferait plutôt au printemps", détaille Philippe Besset, président de la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF). 

Dans 80 à 90% des cas, rappelle-t-il, l'angine est due à un virus et les antibiotiques ne servent à rien. C'est seulement si le test atteste la présence d'une bactérie que le pharmacien devra aiguiller le patient vers un médecin, qui pourra lui prescrire un antibiotique. Le médecin peut également, s'il souhaite gagner du temps, déléguer au pharmacien l'exécution du test. Il délivre alors une "ordonnance conditionnelle" : le patient n'obtiendra éventuellement des antibiotiques qu'après avoir effectué le test en officine. Pour que ce mécanisme se mette en place, la Direction générale de la Santé doit encore en préciser par décret certaines modalités pratiques, comme par exemple l'âge à partir duquel les enfants y seront éligibles, précise Philippe Besset.  

Ce report "est contrariant, pour les patients comme pour nous". Mais "les délais étaient un peu courts", et certains professionnels pourront mettre à profit ces quelques mois supplémentaires pour se former, a-t-il relativisé. 

[Avec AFP] 

 

1 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…