Inédit : un médecin sanctionné par l'Ordre pour n'avoir pas déclaré ses liens d'intérêts

06/12/2018 Par A.M.
Déontologie

Le pédiatre Robert Cohen, qui coordonne le réseau Infovac, vient d'écoper d'un avertissement pour être intervenu dans les médias l'an dernier sans avoir mentionné ses liens d'intérêts avec des fabricants de vaccins. Une première.

C'est la plus légère des sanctions ordinales mais elle est symbolique. Pour la première fois, un médecin a été condamné pour avoir omis de déclarer oralement ses liens d'intérêts lors d'interventions dans les médias, comme le prévoit le code de santé publique (article L.4113-13). Il s'agit du Pr Robert Cohen, pédiatre et infectiologue à l'hôpital intercommunal de Créteil et coordonnateur du réseau Infovac. Le 9 février 2017, cet expert de la vaccination était invité à la radio pour commenter la décision du Conseil d'Etat enjoignant l'exécutif à mettre à disposition des patients un vaccin contenant les seules valences alors (DTP).

En plein débat sur l'extension de l'obligation vaccinale, le pédiatre est intervenu sur France info, puis sur RTL pour défendre les vaccins, et rassurer sur l'innocuité des adjuvants aluminiques. Un plaidoyer qui a interpellé l'association "Entraide aux malades de myofasciite à macrophages" (E3M). Pour ces derniers, non seulement le médecin a tenu des "propos mensongers", mais il a omis de déclarer les liens d'intérêts qui l'unissent aux fabricants de vaccins Pfizer, GSK, Sanofi Pasteur MSD et Novartis. Selon les données de la base Transparence santé analysées par EurosForDocs, il aurait en effet touché 57 730 euros de la part des laboratoires depuis 2012. Si la chambre disciplinaire de première instance d'Ile-de-France a balayé l'accusation de propos mensongers, le Pr Cohen ayant produit diverses études internationales pour appuyer ses dires, elle a décidé de sanctionner le manquement à l'obligation, certes peu respectée par ses confrères, de déclarer les liens d'intérêts dans le cadre d'une intervention dans la presse. Et ce même si ladite intervention ne dure pas plus de 5 minutes. [avec Bastamag.net]

Vignette
Vignette

Médecins, faut-il signer l'accord conventionnel proposé par la Cnam?

Lilia Boyeldieu

Lilia Boyeldieu

Non

Convention inacceptable sur le plan déontologique avec financiarisation des décisions médicales. Dégradation de la qualité des soi... Lire plus

0 commentaire
4 débatteurs en ligne4 en ligne





La sélection de la rédaction

Podcast Vie de famille
Jumelles et médecins généralistes : "L'idée, c'était d'avancer ensemble"
15/04/2024
0
Rémunération
"Les pouvoirs publics n'ont plus le choix" : les centres de santé inquiets de l'avenir de leur modèle...
07/05/2024
1
Infirmières
Les infirmières Asalée sauvées?
16/04/2024
1
Pneumologie
Asthme de l’enfant avant 3 ans : une entité particulière
19/04/2024
0
Neurologie
Syndrome de Guillain-Barré : une urgence diagnostique et thérapeutique
04/04/2024
0
Santé publique
Ce qui se cache derrière la hausse inquiétante de l'infertilité
13/03/2024
17