Pas vacciné...pas greffé : la politique d’un hôpital américain | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pas vacciné...pas greffé : la politique d’un hôpital américain

Un patient d’un hôpital du Colorado (Etats-Unis) a reçu une lettre lui signifiant que s’il ne se faisait pas vacciner, il serait retiré de la liste de transplantation d’organes.

 

L’affaire est racontée par le Washington Post et relayée en France par Capital. Une patiente de l’UCHealth, dans l’Etat du Colorado, a 30 jours pour trouver une solution de vaccination. Elle a reçu une lettre récemment de la part de l’hôpital lui signifiant que, si elle ne se trouvait pas “une solution de vaccination” dans ce délai imparti, elle serait retirée de la liste d’attente de greffe. La lettre a été rendue publique par un élu républicain, Tim Geithner, ulcéré par cette décision “dégoûtante et discriminatoire”.

L’hôpital a justifié cette mesure, arguant des risques pour les patients, et rappelant non seulement qu’il n’était pas le seul centre de transplantation dans le pays à avoir adopté cette règle, mais aussi que les conditions strictes pour accéder à une greffe ne sont pas nouvelles. De son côté, la patiente qui, pour des raisons religieuses, ne veut pas se faire vacciner, chercherait avec son donneur un autre hôpital hors du Colorado, selon le Washington Post.

[Avec Capital et le Wahington Post]

9 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…