"Les infirmiers ne sont pas des victimes" : les dessins engagés d'un IDE aux urgences | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Les infirmiers ne sont pas des victimes" : les dessins engagés d'un IDE aux urgences

Infirmier aux urgences, le dessinateur Toma E croque son quotidien mouvementé sur Instagram. A mille lieues des reportages "larmoyants" sur les conditions de travail difficiles des IDE, le soignant tente de montrer une image plus positive de son métier, qu’il n’abandonnerait pour rien au monde.

 

"Ça m’a pris comme ça et je n’ai jamais regretté ce choix", nous confie Toma E*. C’était il y a vingt ans : diplômé des Beaux arts, le jeune homme végète dans un poste de graphiste. Il décide alors de suivre les traces de sa famille, "issue du médical", en passant le concours d’entrée à l’école d’infirmier. "Je voulais être proche des gens plutôt que proche d’un ordinateur", résume-t-il.

Son diplôme d’IDE en poche, il intègre très vite les urgences, pour ne plus jamais les quitter. "Les infirmiers qui ont 20 ans de métier sont rares. La sélection naturelle se fait assez vite aux urgences : ceux qui ne sont pas faits pour ça ne tiennent pas longtemps », commente-il. Lui, est dans son élément. "Il n’y a pas de routine aux urgences, on ne s’ennuie pas", apprécie-t-il. "On voit les patients dans un état de fragilité, ils sont à nu. J’essaie toujours d’être empathique, même avec ceux qui viennent pour rien."

 

Ni bonne, ni nonne, ni conne

L’an dernier, l’idée lui vient de conjuguer ses deux passions -le dessin et son métier- pour raconter son quotidien aux urgences avec un compte Instagram à la fois "éducatif et humoristique" : Payetesurgences est né. En expliquant le fonctionnement du service, Toma E espère ainsi favoriser son bon usage. 

"Amoureux" de son métier, l’illustrateur entend aussi changer le regard...

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

Aujourd'hui dans l'actu

Gestion du cabinet

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…