Radicalisation à l'hôpital : la ministre de la Santé demande "une évaluation" | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Radicalisation à l'hôpital : la ministre de la Santé demande "une évaluation"

Invitée du “Grand Rendez-Vous” d’Europe 1 - Cnews - Les Echos dimanche 13 octobre, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé avoir demandé une note pour avoir un “ suivi des signes de radicalisations à l’hôpital ”, après l’attaque meurtrière de la préfecture de police de Paris.  Dix jours après l’attaque meurtrière de la préfecture de police de Paris par un fonctionnaire soupçonné de radicalisation islamiste, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a annoncé dimanche 13 octobre sur le plateau du “Grand Rendez-Vous” d’Europe 1 - CNews...
4 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…