30 postes en plus : les soignants de l'hôpital Pinel sortent victorieux de 7 mois de grève | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

30 postes en plus : les soignants de l'hôpital Pinel sortent victorieux de 7 mois de grève

Jour et nuit, ils campaient devant l'établissement, se battant pour l'amélioration des conditions d'exercice et de prise en charge. La mobilisation des soignants de l'hôpital Pinel, à Amiens, a finalement payé.

"On savait que ça allait être long, mais pas à ce point-là. Ça montre bien l'indifférence des tutelles par rapport aux problèmes et à la réalité du terrain", déclare au micro de France Bleu Chrystèle Leclerq, déléguée syndicale CGT de l'hôpital Pinel, à Amiens. Sept mois après le lancement du mouvement, les grévistes de cet établissement psychiatrique vont enfin pouvoir retirer les banderoles et les affiches. Un protocole de sortie de crise a été signé jeudi par les syndicats.

"On a quand même obtenu les 30 postes soignants" (infirmiers et aides-soignants), se réjouit la déléguée syndicale. A cela s'ajoute la titularisation de 25 contractuels. Les syndicats ont par ailleurs obtenu l'assurance qu'il n'y aurait pas de suppression de poste parmi les autres catégories de personnel. Dénonçant une suroccupation de l'établissement (80 lits fermés en 4 ans), le collectif Pinel en lutte réclamait 60 créations de poste de soignants et la réouverture de deux services. Mais les avancées obtenues constituent tout de même "une grande victoire".

Le bras de fer avec la direction avait été engagé au mois de juin. Les grévistes avaient depuis multiplié les actions : campement devant l'hôpital pendant plus de trois mois, manifestations, opération bouteilles à la mer… Alors que le manque de médecins est toujours problématique, la mobilisation ne s'arrête pas pour autant : le collectif participera à une manifestation à Paris le 22 janvier.

[Avec francebleu.fr]

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…