Non-assistance à personne en danger : 10 mois avec sursis pour le médecin du Samu | egora.fr
PUB

Dossiers du moment

Vous êtes ici

A+ A-

Non-assistance à personne en danger : 10 mois avec sursis pour le médecin du Samu

Un ex-médecin régulateur du Samu d'Angoulême âgé de 48 ans vient d'écoper d'une peine de 10 mois de prison avec sursis pour non-assistance à personne en danger.
 

Les faits remontent à juillet 2015 à Angoulême et sont rapportés par Sud-Ouest. Un patient de 48 ans atteint d'une forme aigue de pancréatite ne parvient plus à s'alimenter ni à boire depuis près de 48 heures et il peine à respirer. Inquiet, son fils de 19 ans contacte le Samu.

Le médecin régulateur au bout du fil entame alors sa 14ème heure de travail et vient d'enchaîner trois garde. Il répond de manière sèche et ironique au jeune homme qui lui décrit les symptômes de son père. "Soit vous nous rappelez, soit vous appelez les pompes funèbres" , tranche-t-il avant de raccrocher.

Transporté aux urgences par son fils, le malade est décédé sur le trajet. Le médecin a écopé de 10 mois de prison avec sursis mais pas d'une interdiction d'exercer la médecine. Son avocate a annoncé son intention de faire appel.

 

[Avec Sud-Ouest]

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…