Pancréatite aiguë | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-
FMC : Les 10 points clés

Pancréatite aiguë

Le bilan étiologique doit être effectué le plus rapidement possible pour tenter d’éviter une récidive.

1.

La pancréatite aiguë (PA) est une affection parfois grave dont la prise en charge est multidisciplinaire. Ainsi, 30 % des patients doivent être hospitalisés en réanimation. L’âge médian de survenue de la PA est de 54 ans, avec une prédominance masculine (60 %).
Les deux principales causes sont l’intoxication alcoolique et la lithiase biliaire, représentant respectivement 36 et 37 % des PA. Les autres causes sont médicamenteuses, iatrogènes, infectieuses, métaboliques, associées aux maladies inflammatoires digestives ou dysimmunitaires, tumorales ou génétiques. Dans environ 16 % des cas, il n’est pas retrouvé de cause à la PA. La mortalité globale de la maladie est estimée à 3,7 %.

Référence

- Buscail L, Nousbaum JB. Les pancréatites aiguës. FMC-HGE. Post’U 2016, 193-7.

Le Dr Guy Scémama déclare n’avoir aucun lien d’intérêts concernant les données présentées dans cet article.

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…