Enquête choc sur ces milliers de médecins qui dérapent en ligne | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Enquête choc sur ces milliers de médecins qui dérapent en ligne

Une enquête révèle les dérapages de milliers de médecins
Une enquête réalisée par l’Obs révèle l’existence d’un groupe Facebook dans lequel des praticiens publient quotidiennement des photos reconnaissables de leurs patients et des commentaires racistes, sexistes à caractère pénal sous couvert d’un groupe fermé.

Ouvert en juillet 2017, un groupe Facebook appelé “Le Divan des médecins”, regroupant plus de 11.000 médecins “francophone, diplômé ou étudiant”, fait aujourd’hui la une de l’actualité. Une enquête réalisée par l’Obs, révèle plusieurs de ses dérives : non-respect du droit à l’image, de la déontologie professionnelle ou encore commentaires racistes ou sexistes. 

D'après l'Obs, s’il avait initialement pour objectif de se soutenir entre professionnels, de “rompre un sentiment de solitude” ou de partager des questionnements à propos de cas de patients, “Le Divan des médecins” a dérivé, comparé par les auteurs de l’enquête comme “Ligue du LOL des médecins”. Pour l’intégrer, il faut pourtant remplir un formulaire en fournissant le nom, prénom, lieu d’exercice et numéro RPPS. “Tout ce qui se rapporte à la profession a vocation à être discuté dans ce cadre confraternel, bien évidemment dans le respect de chacun, le respect du secret médical et la confidentialité des publications”, peut-on pourtant lire sur la présentation. 

“Je me rappelle cette vidéo d’un homme de dos, nu, à qui un soignant retirait un vers solitaire de l’anus. Dessous, il y avait une volée de commentaires horribles. Je n’aurais pas supporté de voir mon grand-père filmé à son insu et affiché à la vue de 11 000 personnes”, témoigne ainsi une généraliste de province, venue chercher du soutien et des avis autour de cas cliniques compliqués. “Il est de plus en plus difficile pour un généraliste de contacter les spécialistes. Les secrétariats sont souvent saturés. À ma connaissance, il n’existe pas de façon plus simple et plus rapide d’obtenir un avis médical. Malgré un cadre légal que l’on peut qualifier de flou”, accorde-t-elle dans l’interview...  

27 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…