"Non merci, Docteur. Pas pour moi" : petites astuces pour faire respecter les traitements de vos patients | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

"Non merci, Docteur. Pas pour moi" : petites astuces pour faire respecter les traitements de vos patients

Enjeu majeur de santé publique, la non-observance des patients peut avoir des conséquences graves sur l’efficacité thérapeuthique d’un traitement. Négociations, mensonges, émotions, confiance… Les médecins doivent faire face à de nombreuses situations parfois complexes dans le cadre de leur échange ou leurs consultations avec leurs patients. “Non merci, Docteur” raconte douze cas de non-observance et décrypte, à travers l’expérience de différents professionnels de santé, les bonnes techniques pour préserver la relation médecin-patient dans le but de soigner. 

 

1/3. “Non merci, Docteur. Pas pour moi”

Agathe, décrite en “grand-mère idéale” souffre atrocement du dos et se décide à consulter un rhumatologue. Ce dernier diagnostique une sciatique, provoquée par une hernie discale et éliminé le syndrome dit de la “queue-de-cheval”. Dans le cas de cette patiente, les antidouleurs sont inefficaces. Le praticien envisage donc une opération chirurgicale. 

 

...

8 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…