Polyarthrite rhumatoïde : risque d’infection grave sous corticothérapie, même à petites doses | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Polyarthrite rhumatoïde : risque d’infection grave sous corticothérapie, même à petites doses

La corticothérapie est très efficace dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde lorsqu’elle est associée au traitement spécifique de cette pathologie. L’utilisation à long terme est controversée, en particulier vis-à-vis des effets secondaires entraînés par ce traitement. Afin de quantifier le risque d’infection sévère justifiant une hospitalisation avec l’utilisation à long terme de faibles doses de corticoïdes chez des patients ayant une polyarthrite rhumatoïde, une étude de cohorte rétrospective a été menée aux Etats-Unis auprès de tous les patients qui avaient un traitement spécifique pour leur polyarthrite rhumatoïde et qui...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…