Auto-agressivité : la piste infectieuse | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Auto-agressivité : la piste infectieuse

Une étude danoise met en évidence une association entre la séropositivité à la toxoplasmose et le risque d’autoagressivité, voire de suicide chez les jeunes mères. C’est une constatation étonnante que vient de faire une équipe de jeunes chercheurs danois qui s’intéresse depuis plusieurs années aux liens existant entre toxoplasma gondii et des troubles mentaux ce parasite a, en effet, tendance à se fixer préférentiellement dans le cortex préfrontale et l’amygdale, deux aires cérébrales connues pour jouer un rôle majeur dans la régulation du comportement et des émotions. D’ailleurs, les personnes...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…