Combattre le jeu par le jeu | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Combattre le jeu par le jeu

« Moins de 10% des sujets ayant une addiction aux jeux de hasard ou d’argent demandent de l’aide, et lorsqu’ils le font seulement 2 % sont satisfaits de l’aide apportée. L’enjeu est donc d’aller vers ces patients, d’innover et de les motiver », a rappelé le Dr Amandine Luquens, psychiatre addictologue au CHU de Nîmes, lors du récent congrès digital de l’Encéphale (20-22 janvier 2021). Une approche efficace pourrait être d’utiliser des « jeux » thérapeutiques (ou serious games) chez eux. Certaines équipes emploient ainsi des simulateurs de jeu dans...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…