Pneumologie : des diagnostics fondés sur les odeurs | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Pneumologie : des diagnostics fondés sur les odeurs

"Certains chiens ont la capacité de reconnaître des cancers"
Les mesures de l’air expiré pourraient permettre de dépister plus précocement une HTAP, ou une rechute de cancer bronchique, et de mieux comprendre les mécanismes mis en jeu dans de nombreuses pathologies respiratoires. "Certains chiens ont la capacité de reconnaître des cancers", rappelle le Pr Bernard Maître (Hôpital Henri Mondor, Créteil). "Ceci s’explique par la présence de composés organiques volatils émis par les cellules malignes mais aussi associés à l’évolution d’autres maladies. Aujourd’hui, les pneumologues analysent la composition de l’air expiré grâce à des 'nez artificiels', l’essor des techniques étant...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…