Des cas de méningiomes signalés sous Luteran et Lutényl | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Des cas de méningiomes signalés sous Luteran et Lutényl

Des cas de méningiomes ont été rapportés lors de traitements par acétate de chlormadinone et acétate de nomégestrol (Luteran, Lutényl et génériques), des dérivés de la progestérone utilisés notamment dans la prise en charge de la ménopause, des troubles menstruels et de l’endométriose, a signalé le 8 février l’Agence nationale de sécurité du médicament et ces produits de santé (Ansm).

Ces cas de méningiomes, associés à l’utilisation d’acétate de chlormadinone ou d’acétate de nomégestrol ont été observés lors de l’utilisation de ces médicaments à des doses thérapeutiques.

 

Une étude épidémiologique va être lancée

 

L’Ansm précise cependant que "ces signalements ne permettent pas de conclure, à ce stade, que les femmes qui utilisent ces médicaments présentent un risque de méningiome plus élevé que celui observé dans la population générale". Une étude épidémiologique va être lancée dans les prochains mois pour analyser ce lien.

 

L’utilisation...

Sources : 

Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (Ansm), 8 février 2019.

4 commentaires

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…