Allaitement ou alimentation artificielle de l’enfant : quels effets métaboliques chez la femme après l’accouchement ? | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Allaitement ou alimentation artificielle de l’enfant : quels effets métaboliques chez la femme après l’accouchement ?

La production de lait par la mère induit une insulinorésistance transitoire dans les tissus non mammaires, contribuant à la redistribution des macronutriments maternels vers la glande mammaire pour subvenir à ces besoins en cas de lactation. Une équipe américaine de Dallas a mesuré les réponses métaboliques du tissu adipeux et du foie à jeun et au cours d’un clamp euglycémique hyperinsulinémique à deux niveaux (10 et 20 mU/m 2 /min d’insuline) avec des isotopes stables chez des femmes à 6 semaines du post-partum et qui soit allaitaient (n = 12),...

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…