Télédermatologie : des expérimentations positives | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Télédermatologie : des expérimentations positives

Journées dermatologiques de Paris - Organisées du 11 au 15 décembre 2018, les Journées dermatologiques de Paris ont traité des nombreuses avancées dans cette discipline, tant d’un point de vue thérapeutique que sur le plan des pratiques professionnelles. Ainsi, de nouvelles données sur les biothérapies ont été présentées dans le psoriasis et la dermatite atopique. D’autres sessions ont abordé les problèmes posés la prise en charge de l’acné de la femme adulte, ainsi que l’avenir de la télédermatologie.

En effet, sur ce dernier thème, si on ne sait pas bien encore comment elle va s’organiser à l’échelle du territoire, la télédermatologie est déjà une réalité en France. Plusieurs programmes régionaux ont ainsi démontré leur utilité.

"La dermatologie constitue un modèle pertinent pour la mise en œuvre de la télémédecine grâce à ses caractéristiques, avec notamment une part importante du diagnostic visuel dans la pratique clinique", mentionne le Dr Tu Anh Duong, dermatologue au centre hospitalier universitaire de Créteil (94).  "Il est toutefois nécessaire de structurer cet exercice et de définir la typologie de patients qui pourraient avoir recours à la télédermatologie, malades de régions isolées, personnes âgées ou en Etablissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), populations carcérales", est-il rappelé dans le Livre blanc de la Société française de dermatologie, récemment publié*. 

Même si on ne connaît pas encore le nombre de dermatologues français qui participeront à la télédermatologie, des expérimentations intéressantes ont été mises en place ces dernières années.

C’est par exemple le cas en Corse, où 42 médecins généralistes ont communiqué avec 6 dermatologues experts pour améliorer le diagnostic et la prise en charge de tumeurs cutanées ou de plaies chroniques dans un contexte de baisse de la démographie médicale, de vieillissement et d’éloignement géographique de la population. Une étude, réalisée entre mars 2015 et mars 2016, à l’initiative de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS)-Médecins libéraux de Corse a démontré les bénéfices de l’initiative, qui a...

Sources : 

D’après un entretien avec le Dr Tu Anh Duong, (Créteil, 94), à l’occasion des Journées dermatologiques de Paris (11-15 décembre 2018)

D'accord, pas d'accord ?
Débattez-en avec vos confrères.

Vous n'avez pas de compte ?

Inscrivez-vous gratuitement

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…