Les femmes ont plus de risque de mourir après avoir été opérées par un chirurgien de sexe masculin, selon une étude | egora.fr
PUB

Vous êtes ici

A+ A-

Les femmes ont plus de risque de mourir après avoir été opérées par un chirurgien de sexe masculin, selon une étude

Une étude canadienne publiée le 8 décembre 2021 dans la revue médicale Jama Surgery montre que les femmes sont 32% plus susceptibles de décéder à l’issue d’une intervention chirurgicale si elles ont été opérées par un homme. Elles ont également un risque accru de complications postopératoires. Selon une étude canadienne menée en Ontario auprès de 1.3 million de patients ayant subi l’une des 21 interventions chirurgicales courantes (arthroplastie de la hanche, pontage cardiaque, chirurgie cérébrale…) entre 2007 et 2009 par près de 3.000 chirurgiens, les femmes sont 16% plus susceptibles...
23 commentaires

L’accès à la totalité de l’article
est réservé aux professionnels de santé.

Vous êtes professionnel de santé ? Rejoignez-nous !
Décryptez Commentez

Inscrivez-vous
gratuitement

Créer un compte

Déjà inscrit ?

Système d'authentification des professionnels de santé

Aujourd'hui dans l'actu

 

Site d’informations médicales et professionnelles,
Egora.fr s’adresse aux médecins, étudiants des facultés de médecine et professionnels de santé (infirmier, kiné, dentiste…). Nous traitons des sujets qui font le quotidien des médecins généralistes (démographie médicale, consultation, rémunération, charges, relations avec la CPAM, FMC, remplacement, annonces) et plus largement de tout ce qui concerne l’actualité santé : pathologies, médicaments, hôpital, recherche, sciences…